Facebook Pixel

Livraison gratuite sur tout achat de 100 $ et plus (avant taxes)

Rabais, aubaines ou fraude?

Rabais, aubaines ou fraude?

François Fortier

1 décembre 2013
Avez-vous remarqué, depuis quelques années, les bijouteries qui affichent des réductions de 60% à 80%, et ce, à l'année longue? Comment ces escompteurs, souvent dans les centres commerciaux, réussissent-ils à générer des profits avec une telle pratique? Remarquez que c'est rarement sur les montres, dont le prix de détail suggéré est facilement comparable, mais surtout sur les bijoux qui pour le consommateur moyen sont difficiles à bien évaluer selon la qualité et les procédés de fabrication.

À titre d'exemple : une bague vous est offerte à 1 000$ dans une bijouterie sérieuse et un escompteur affiche un prix régulier de 5 000$ sur cette même bague, avec les mêmes caractéristiques et spécifications, pour ensuite la réduire de 60%, soit 2 000$. Pensez-y, vous risquerez d'être heureux d'avoir payé le double du prix puisqu'il y a illusion d'une bonne réduction. Notez bien que les consommateurs ne s'en rendent compte que lors d'une visite dans une autre bijouterie ou au moment d'assurer leur achat. Et ils n'ont pas ou peu de recours.

Regardez le prix régulier (obligatoirement inscrit sur le bijou ou son présentoir) plutôt que de regarder l'escompte de 50% à 80% et remarquez que cette bijouterie ne vend jamais à ce prix gonflé en permanence. Est-ce légal? Oui, mais selon la loi, l'escompte doit être appliqué sur le prix régulier, qui lui, doit être affiché au moins 3 mois avant la promotion. Sinon, c'est carrément de la fraude et l'Office de le protection du consommateur y fera enquête si vous portez plainte.

Soyez sur vos gardes et allez voir un autre bijoutier pour comparer! Prenez note des caractéristiques, du prix de détail, du prix escompté. Prenez aussi une photo du bijou convoité, si possible, et déplacez-vous dans une bijouterie sérieuse et bien établie, car il est essentiel que le lien de confiance entre le vendeur et le client soit basé sur la bonne foi et le respect.

Il est à noter que les bijoutiers membres d'associations, comme "La Corporation des Bijoutiers du Québec" ainsi que les bijoutiers "Gemme", font face à un code d'éthique qui les tient loin de ces pratiques douteuses.
François Fortier

François Fortier

Retour